Spa et environnement sont-ils incompatibles ?

janvier 13, 2016 Aucun Commentaire »

Le spa hors sol : économique et performant

L’achat d’un spa peut sembler déraisonnable lorsqu’on se préoccupe de l’économie d’énergie et de notre empreinte environnementale. Pourtant, les fabricants s’appliquent désormais à développer des modèles à faible consommation et respectueux de l’environnement.

Spa et environnement : le choix des matériaux

Lors de l’achat d’un spa, il est courant de penser d’abord aux options : musicothérapie, aromathérapie et, bien sûr, jets d’eau. Pour concilier relaxation et environnement, il est également important de considérer des critères plus techniques. A l’instar d’Europe Spa (www.europe-spa.fr), les fabricants spécialisés ont conçu des modèles proposant d’excellentes performances tout en limitant leur impact sur l’environnement. Les modèles de spa équipés de coques sans fibre de verre, par exemple, évitent les composés organiques volatils. Dans le cas d’un spa hors sol, un habillage en bois est très esthétique. Les modèles de spa les plus écologiques bannissent désormais les traitements chimiques pour le bois.

Le système de filtration du spa : le générateur d’ozone

Pour profiter des bienfaits du spa, il est impératif de veiller à la qualité de l’eau. Les produits chimiques ont longtemps constitué la seule alternative. Privilégiez l’achat d’un spa équipé d’un générateur d’ozone. Ce système de filtration élimine efficacement bactéries et moisissures. Le générateur d’ozone réduit ainsi l’utilisation de produits chimiques, supprimant du même coup les rejets de chlore nuisibles à l’environnement.

En extérieur : attention à l’isolation du spa !

L’achat d’un spa bien isolé : la garantie d’un gain d’énergie

L’isolation d’un spa hors sol a un impact considérable sur sa consommation énergétique, en particulier lorsqu’il s’agit d’un spa extérieur, qui doit demeurer branché en permanence. Un spa classique dispose d’une isolation constituée de mousse polyuréthane. Les spas nouvelle génération possèdent quant à eux un système d’isolation plus complexe : barrière thermique réfléchissante, un socle isolé en ABS et couverture isolante en dur offrent un gain d’énergie de l’ordre de 10 à 12%. L’isolation contribue ainsi à limiter la consommation énergétique de façon drastique : un spa bien conçu consomme environ 195 kWh par mois.

Laisser une réponse

*