Biodiversité au jardin : la protection des hérissons

janvier 30, 2017 1 Commentaire »

Le hérisson est un petit mammifère insectivore disposant de poils durs, hérissés et piquants. Nous connaissons tous le hérisson, mais nous sommes peu à le protéger et à savoir pourquoi le faire. Wmag Développement Durable vous explique tout.

Pourquoi protéger les hérissons ?

Il existe de multiples raisons de protéger les hérissons, autant environnementale que personnelles si vous possédez un potager.

Et oui, le hérisson étant insectivore, il est très friand des limaces et des escargots qui abîment vos cultures. Il mange aussi des sauterelles, des criquets, des hannetons, des araignées et de manière générale de tous les insectes invasifs ou destructeurs de potager. C’est un prédateur redoutable qui se fera une joie de faire le ménage dans votre jardin !

De plus, le hérisson est considéré comme une espèce parapluie, c’est-à-dire que sa présence permet de supposer l’existence d’autres espèces comme l’écureuil. C’est un véritable marqueur de biodiversité : un jardin sain attirera naturellement le petit mammifère. Le hérisson est d’ailleurs un animal protégé par la loi française depuis 1976.

Malheureusement, plus de 700 000 hérissons se font écraser chaque année sur les routes d’Europe. 1 hérisson sur 3 meurt empoisonné à cause des granulés anti-limace à base de métaldéhyde ou des carbamates comme le methiocarbe ou le thiodicarbe (les granules bleues). Sans compter ceux mourant d’épuisement faute de nourriture.

Protéger le hérisson, c’est donc sauver cette espèce si précieuse tout en sauvant ces cultures. Alors pourquoi hésiter ?

Comment protéger les hérissons ?

Protéger les hérissons s’avèrent être très très facile, et n’importe qui, même sans potager, peut le faire.

Tout d’abord, il est important d’arrêter immédiatement l’utilisation de produits chimiques au jardin, cela nuit à la santé des hérissons. Surtout, les fameuses granules bleues anti-limaces sont proscrites car elles tuent sans autre forme de procès les hérissons, une arme efficace et surtout vivant contre ces nuisibles.

Ensuite, le plus important est de lui offrir de l’eau fraîche. Il suffit donc de sortir une gamelle d’eau lorsque la nuit tombe, car les hérissons sont des animaux nocturnes qui vivent donc la nuit. Concernant la nourriture, le hérisson trouvera de quoi se régaler dans votre jardin ou fera une razzia sur vos croquettes pour chien, pour chat ou pour oiseaux, vous êtes prévenu !

Attention, si vous voyez un hérisson de jour, c’est qu’il est en très mauvaise santé. Donnez-lui immédiatement à boire et à manger. Si vous le pouvez, inspectez-le : s’il est également couvert d’œufs de mouche, il faut agir : rincez-le avec un peu d’eau dans l’évier et frottez-le avec une brosse à dents pour tout éliminer, car les larves le dévoreront à l’éclosion des œufs.

Enfin, il vous suffit d’installer dans votre jardin un endroit pour que le hérisson puisse s’abriter en cas de besoin : un tas de bois, de feuilles ou de branchages fera très bien l’affaire, mais vous pouvez également acheter un abri spécial pour hérisson dans une animalerie.

 

La protection des hérissons est si facile, pourquoi ne pas s’y mettre ?

Un Commentaire

  1. Dedicated servers 5 août 2017 à 2 h 53 min -

    Je suis entouree d une foret ou il se construit de plus en plus de chemin pour les promeneurs, mais aussi d enclos pour proteger les etangs ou installer quelques moutons. D un cote c est bien pour les promeneurs mais mauvais pour la tranquillite des herissons qui recherchent le calme et n aiment pas etre deranges.

Laisser une réponse

*